Celui Qui Vole - Ecole Paramoteur

Voler en chariot paramoteur

Le chariot, l'autre façon de voler en paramoteur.

chariot-jc-br Le paramoteur se pratique également en chariot. Que ce soit par gout personnel, pour ensuite voler en tandem sans soucis, par nécessité quand on ne peut pas porter la machine ou courir… c’est une façon de voler tout aussi agréable et qui a ses propres charmes. La formation n’est différente de celle à pieds que pour le décollage et un peu pour l’atterrissage. Réglementairement il n’y a pas de distinction entre les 2 pratiques, le brevet est donc le même. Un pilote breveté à pied peu donc voler en chariot sans repasser par l’école, mais à moins d’être doué ou riche (casse matériel) ce n’est pas forcément une bonne idée. La technique de décollage est vraiment différente, tout se maitrise aux commandes sans possibilité de gérer vitesse et trajectoire avec le corps. Disons que ce qu’on économise côté physique en ne portant rien et en ne courant pas se compense par la technique.

Côté matériel nous pouvons distinguer 3 catégories de chariots : Les petits tricycles sur lesquels on monte sa machine de décollage à pied, avantage la possibilité de pratiquer les 2, inconvénient chariots conçus avant tout pour être légers ce qui limite le poids total volant. Les chariots, machines facilement transportables et pliables qui permettent de voler aussi bien en solo qu’en bi-place, c’est la solution à privilégier quand on ne veut voler qu’en chariot. Les chariots lourds, puissants, stables, nettement plus cher à l’achat et à l’usage (consommation) ce sont des machines principalement destinées aux biplaceurs professionnels.

 

Formation au brevet de pilote paramoteur chariot : 1300 €
Bourse fédérale pour les moins de 25 ans : 305 €
Formation au chariot pour les pilotes "décollage à pieds" brevetés : 500 €

 

Connexion

 

Formation Instructeur

Illustration IULMProchain stage du 27 février au 31 mars

Contact : contact@celuiquivole.com