Celui Qui Vole - Ecole Paramoteur

Qualification emport passager

Voler à deux, quelle bonne idée !

pax-br C’est souvent le rêve des futurs élèves avant même de commencer leur formation. Et là je vais jouer les rabat-joie avec ma franchise habituelle (ce qui suit s’applique principalement aux pilotes décollage à pied, en chariot les choses sont plus simple) :

Prendre en charge un passager c’est une responsabilité importante, il est hors de question de voler à plus de 50% de ses compétences en bi-place donc sans une bonne expérience solo on oublie pour le moment.

En paramoteur contrairement aux autres classes d’ULM le vol à deux est techniquement différent (sauf en chariot) et nécessite un matériel différent. L’aile est différente (taille), la motorisation est différente (puissance). A part en chariot voler en solo avec une machine trop puissante (autorisant le bi-place), c’est voler avec une machine plus lourde, plus bruyante et prendre des risques si on ne maitrise pas cette puissance. Conclusion il faut 2 machines, et dans tous les cas 2 ailes (exception chariots lourds).

Faire partager sa passion c’est jubilatoire mais mettez-vous à la place de vos passagers, famille, amis… Imaginez la différence de plaisir entre piloter une moto ou se faire trimballer derrière. Généralement ça va les amuser quelques fois et puis vous aurez de plus en plus de mal à les motiver. Vous volerez rarement en bi-place, perdrez de votre compétence par manque d’entrainement…

L’alternative pour faire découvrir le vol à votre entourage, plus simple, moins onéreuse, c’est de confier vos passagers à votre instructeur et de décoller solo de votre côté.

Si vous êtes arrivés à ce paragraphe c’est que je ne vous ai pas découragé et que vous avez bien réfléchi à ce qui précède. Sauf exception je n’accepte en formation emport passager que des pilotes qui ont au moins 1 an de brevet et qui ont volé régulièrement et en toutes saisons (aérologie différentes). Je privilégie la formation chariot pour le bi-place car c’est la façon la plus sereine de pratiquer. Décoller à pieds en bi nécessite de s’entrainer avec ses passagers, de les sélectionner en fonction de sa propre corpulence et de leur condition physique. Bref ça peut s’avérer scabreux de zigzaguer en s’emmêlant les pieds, que votre passager arrête de courir alors que vous n’avez pas encore décollé et que tout le monde finisse en vrac. Remarquez si c’est filmé c’est dôle. Pour vous délivrer votre qualification je vais juger la façon responsable avec laquelle vous prenez en charge votre passager autant en termes de briefing que de contrôles, et en vol je vais lourdement tester votre capacité à trouver où vous poser en cas de panne en simulant des arrêts moteur aux moments les plus inopportuns.


Formation au chariot + emport passager pour les pilotes "décollage à pieds" expérimentés : 700 €
Formation emport passager pour les pilotes chariot expérimentés : 500 €


 

Connexion

 

Formation Instructeur

Illustration IULMProchain stage du 27 février au 31 mars

Contact : contact@celuiquivole.com